« Où tu es bien accueilli, là est ton pays »

Collaboration Stéphanie Jeanne Bouchard et Bérangère Furbacco

« Où tu es bien accueilli, là est ton pays » – Proverbe allemand, 1856 

C’est l’été, le temps des déménagements, … Les nouveaux voisins et les étudiants, de partout dans la province et de l’international, arriveront sous peu.

Pour faire honneur à notre réputation de citoyen.ne.s accueillant.e.s, nous vous invitons encore cette année à faire preuve d’ouverture et de bienveillance envers les personnes qui choisissent nos municipalités, non seulement pour y déposer leurs bagages et s’enraciner, mais aussi pour enrichir et vitaliser notre belle région. 

Le contexte de la dernière année nous a bien montré que chaque petit geste pouvait compter, chacun à sa mesure pour les gens qui nous entouraient, et que le voisinage rapproché avait son importance dans la solidarité, l’entraide et l’épanouissement.  

Au-delà du sourire et de répondre aux demandes d’information sur un chemin à prendre, que pouvons-nous faire comme voisin/voisine, afin de participer à cette collectivité accueillante ?  

  • Créer des repères ! 

Proposez par exemple à votre nouveau voisin de prendre une marche dans le quartier, en parlant de votre territoire. Une riche activité pour, d’une part, informer le nouvel arrivant et, d’autre part, vous réapproprier votre collectivité et redécouvrir votre coin de pays.

  • Créer des liens ! 

Vous savez que la nouvelle petite famille qui vient d’arriver au coin de votre rue pourrait profiter de connaitre vos voisins de droite qui ont des enfants du même âge, pourquoi ne pas devenir courroie de transmission et mettre ces gens en lien ?

  • Créer des habitudes ! 

Vous savez que le couple derrière chez vous est en apprentissage du français. Saisissez l’occasion de leur présenter les services de la bibliothèque, informez-les des activités auxquelles ils pourraient participer cet été, ou pourquoi ne pas leur faire pratiquer les expressions québécoises une fois par semaine ? 

Vous pourriez aussi proposer de lire un livre à leurs enfants et de prendre du temps pour leur parler en français.  Ce serait aussi un moment de répit offert aux parents par la même occasion!

  • Briser la solitude ! 

Les nouveaux arrivants d’ici et d’ailleurs peuvent sentir une perte de repères et de racines, loin de leur famille et de leurs ami.e.s.

Peut-être que c’est leur première St-Jean au Québec, peut-être qu’ils ne verront pas leur famille pendant les vacances d’été, peut-être qu’ils ne pourront pas rentrer au pays à Noël…

Pourquoi ne pas profiter de partager des traditions, les vôtres comme les leurs, et en créer de nouvelles ? Un 5 à 7 des voisins le vendredi soir, un après-midi famille au parc, une petite fête thématique, un potluck international, un match de soccer improvisé, …

  • S’ouvrir ! 

Les activités pour les jeunes mamans et les enfants, les frigos partagés, les jardins communautaires, les cafés de quartier, les parcs, les terrains de jeux et de sports sont autant de lieux propices à la rencontre.  

S’ouvrir à soi et à l’autre, c’est accepter les invitations, accepter de sortir de nos zones de confort, de nos habitudes, de nos référents, de nos réseaux habituels.  

Dès cet été, cultivons l’idée de s’occuper les uns des autres, d’œuvrer ensemble pour le bien de notre communauté. 

Cultivons le sentiment de responsabilité partagée, un fil conducteur pour passer du “Nous autres” au “Nous tous” et pour faire le choix, ensemble, de devenir un Nous collectif plus riche de sa diversité. 

Laissez-vous inspirer par un ange de quartier ! Histoires de bienveillance | Marie, l’ange du quartier

avatar

À propos de l'auteur : Bérangère Furbacco

Native d’un petit village accroché à flanc de montagne, ma curiosité m’a transportée dans différents lieux. Au fil des opportunités, j’ai déposé mes bagages dans certains pays, parfois pour quelques semaines, parfois pour plusieurs années. Chacun de ces arrêts a été un fabuleux prétexte à la rencontre, des autres et de moi-même, et m'incite à questionner mon cadre de référence !
Mot-clés : , , , , , , , .
Ajouter le Permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Native d’un petit village accroché à flanc de montagne, ma curiosité m’a transportée dans différents lieux. Au fil des opportunités, j’ai déposé mes bagages dans certains pays, parfois pour quelques semaines, parfois pour plusieurs années. Chacun de ces arrêts a été un fabuleux prétexte à la rencontre, des autres et de moi-même, et m'incite à questionner mon cadre de référence !

Autres articles par le(la) même auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.