Tout un cirque !

Avec l’arrivée de l’été, plusieurs choses me ravissent malgré la pluie (les prochaines vacances avec ma famille, les brownies glacés du café Coco Latté, le retour du marché public, lire au soleil). Mais une activité occupe le haut de ma liste : le cirque de la pointe-sèche à St-Germain-de-Kamouraska !

Le spectacle

Ceux-celles qui me suivent depuis longtemps le savent : j’ai adoré leur premier spectacle. J’y avais d’ailleurs consacré une chronique en 2019. Évidemment, les éditions 2020 et 2021 n’ont pu avoir lieu, mais la troupe est de retour cette année avec Charcoal !

Même qualité, mais nouvelle histoire ! L’une des grandes qualités du précédent (à part que tous les numéros étaient impressionnants) était la grande cohérence de la mise en scène. Chaque performance avait un lien clair avec le thème et contribuerait à faire avancer la narration. La troupe jouait aussi avec l’espace extérieur, y compris la paroi rocheuse de 60 m. Mention spéciale aux musiciens qui avaient joué en direct.

Petits rappels pour éviter les mauvaises surprises : le spectacle est semi-extérieur. Le public est rassemblé dans des conteneurs autour d’une scène extérieure. L’antimoustique est fortement recommandé (ils en ont à l’entrée en cas d’oubli), de même que des vêtements plus chauds (débute après le coucher du soleil) et adaptés à la météo. N’oubliez pas de mettre des chaussures confortables. En 2019, il n’y avait pas de sièges et le spectacle dure 45 minutes sans entracte. Quelques tabourets étaient disponibles pour les gens avec des difficultés à rester longtemps debout ou les enfants (le comptoir était assez haut pour que je puisse m’y accoter une fois debout).  

Noter qu’il faut aussi marcher un moment sur les trottoirs en bois du boisé avant d’atteindre le bar-vestiaire et les estrades. Les artistes en avaient cependant profité pour nous surprendre avec de courtes performances !

Les perchoirs du cirque

Nouveauté, il y a maintenant une offre d’hébergement insolite sur place. Ces perchoirs placés en hauteur offrent un lieu de repos avec une magnifique vue.

Prenez note qu’il n’y a pas d’électricité ou d’eau courante sur place (toilettes sèches et 2 bouteilles d’eau et de jus sont fournies). Une lampe frontale, des vêtements et souliers adéquats et de l’antimoustique sont à nouveau fortement recommandés. Sinon, ce n’est pas une option petit budget. Évidemment, peu recommandé si vous avez peur des hauteurs.

J’ai manqué ma chance l’an passé, mais j’ai bien hâte d’observer les perséides après le spectacle cette année (si la température veut bien collaborer) ! La plupart des fins de semaine sont déjà réservées, mais il reste des places pour la semaine.

La campagne de financement pour l’école de cirque

Étant une entreprise qui désire réellement habiter le territoire, un projet d’école de cirque a été mis sur pied. Vous pouvez soutenir cette initiative locale de 55 000 $ via la Ruche. Les compensations incluent une soirée festive (avec billets pour le spectacle) pour la première le 7 juillet ou la finale le 4 septembre, des cours privés, un banc d’église du village et du matériel promotionnel.

Site de la troupe : https://cirquedelapointeseche.com/fr/spectacle Vous pouvez acheter vos billets en ligne.

Les perchoirs du cirque : https://lesperchoirsducirque.com/ Réservations en ligne ou par téléphone

Campagne de financement : https://laruchequebec.com/fr/projet/ecole-de-cirque-a-saint-germain

avatar

À propos de l'auteur : Geneviève Malenfant

Je suis originaire de l’Abitibi et j’ai fais mes études à Montréal. J’habite Rivière-du-Loup depuis presque 5 ans. Je travaille comme audiologiste (je fais des tests d’audition). Je m’implique auprès des Pétroliques anonymes, un organisme qui lutte conte la dépendance au pétrole, parce que je crois fermement que la meilleure façon de faire faire au plus grand défi de notre ère, c’est ensemble. Je tiens une chronique de littérature jeunesse dans la Rumeur du Loup parce qu’aimer lire, c’est savoir trouver le bon livre, et qu’aimer lire permet d’ouvrir toutes les portes de la vie. Je participe régulièrement au Cabaret Kérouac et j’assiste à de multiples événements culturels parce que la culture, c’est la vie à son meilleur! Je vais donc vous entretenir en vrac des sujets qui me tiennent à cœur: la protection de l’environnement, la promotion de la santé, la culture sous toutes ses formes, l’implication citoyenne, le féministe, etc. Au plaisir de jaser avec vous!
Cet article a été publié sous le thème Arts, culture et patrimoine.
Ajouter le permalien à mes signets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.