Medway ou Rivière-du-Loup way

Un croquis d'architectes d'un bâtiment de neuf étages entouré de stationnements.
Image: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1887810/projet-medway-logement-magasin-riviere-loup

Le projet immobilier du groupe Medway a officiellement été déposé à la Ville de Rivière-du-Loup1. Le projet avait déjà fait parler de lui dans les derniers mois, mais cette officialisation et la parution d’avis de démolition de 3 immeubles2 sur la rue Saint-Louis sont venues concrétiser le projet dans la tête de bien des louperivois.

La rapidité de parution des avis de démolition et l’apparente bénédiction de la Ville de Rivière-du-Loup pour le projet sont déroutantes pour le commun des mortels et encore plus pour les personnes directement touchées, pensons notamment aux locataires qui verront leur immeuble être détruit. Un immeuble de 9 étages composé entre autres de 165 condos locatifs3, en plein centre-ville, ce n’est pas tous les jours qu’un projet de ce genre débarque à Rivière-du-Loup.

Est-ce que la façon de faire de Medway est cohérente avec la façon (way) de faire des louperivois? Est-ce que le projet va s’insérer harmonieusement à Rivière-du-Loup et correspondre aux besoins de la population?

Un projet immobilier de condos locatifs4 est en soi questionnable. Acheter un condo plutôt qu’une maison est souvent un choix envisagé lorsque le budget est trop serré ou que la mise de fonds n’est pas suffisante. C’est une possibilité pour des ménages d’accéder à la propriété en respectant leurs moyens, particulièrement dans des grandes villes où le coût des propriétés atteint des sommets indécents. Construire un projet immobilier de condos, mais locatifs, c’est comme d’annoncer en grosses lettres : le commun des mortels ne pourra pas vivre ici. C’est faire le choix de construire des appartements, avec un certain luxe, et d’appeler cela des condos locatifs pour pouvoir les louer au gros prix. 

Le groupe Medway n’est évidemment pas le seul qui profite de la crise du logement pour construire des projets immobiliers qui seraient plus difficilement viables dans un marché où il y aurait un surplus de logements. Le manque de logements disponibles explique en partie pourquoi le tapis rouge semble se dérouler devant le groupe Medway.

Sommes-nous désespérés d’accueillir des nouveaux logements (hors de prix) à Rivière-du-Loup pour laisser le bulldozer Medway venir défigurer le paysage du centre-ville? Cet immeuble massif sera difficile à ignorer lorsqu’il surplombera les bâtiments du secteur, aux abords de la rivière et du parc des Chutes.

Voulons-nous laisser les gros promoteurs immobiliers décider de l’avenir de notre ville ou souhaitons-nous pouvoir faire évoluer notre milieu de vie à notre image?

Le projet du groupe Medway peut servir d’électrochoc pour que les louperivois se réveillent et se réapproprient leur ville. Des citoyens se lèvent5 pour faire face au bulldozer Medway. Serez-vous à leurs côtés?

_________________________________________________________________

1 https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1887810/projet-medway-logement-magasin-riviere-loup

2 https://cimtchau.ca/nouvelles/le-projet-du-groupe-medway-a-riviere-du-loup-fait-des-vagues/

3 https://med-way.ca/projets-a-venir/

4 https://www.logisquebec.com/blog/au-quebec-quest-ce-quun-condo-locatif-et-quels-sont-ses-avantages/

5 Une assemblée citoyenne aura lieu prochainement à Rivière-du-Loup.

avatar

À propos de l'auteur : Samuel Saint-Denis-Lisée

Intervenant communautaire, citoyen politisé, père de 3 garçons. Ces 3 sphères de ma vie influenceront assurément mes publications sur le Blogue citoyen, mais pas uniquement. Je suis un amoureux des mots et l'inspiration me porte parfois dans des contrées inattendues. Vous êtes avertis!
Cet article a été publié sous le thème Arts, culture et patrimoine, Sociales et communautaires.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Intervenant communautaire, citoyen politisé, père de 3 garçons.

Autres articles par le(la) même auteur(e)

2 commentaires

  1. avatar Par : Raymond Cadrin

    Je partage vraiment ta réflexion et questionnements sur ce projet! Quand j’ai vu des premières informations sur ce ce nouvel immeuble, je ne comprenais vraiment pas le rapport avec l’environnement et comment celui-ci pourrait s’insérer dans la trame urbaine… Ce n’est pas vraiment le type de logements qui est nécessaire à Rivière-du-Loup…sans compter la démolition aussi qu’il nécessitera! L’idée de densification du noyau urbain n’est pas mauvaise, mais pas de n’importe quelle façon….

  2. avatar Par : Éliane Vincent

    Détruire des logements abordables pour construire des condos haut de gamme est le contraire de la densification. Et la mer d’asphalte qui entour le bâtiment sur l’illustration est le contraire de l’intégration.

    Un projet du passé avalisé par des gens sans vision et qui ne profitera qu’à ceux qui le poussent dans la gorge des citoyens.

    L’évolution est un processus trop lent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.