Mes petits rayons de soleil locaux

Ma situation actuelle est plutôt privilégiée. J’habite au Bas-St-Laurent où le bilan est faible et stable depuis deux semaines. Je n’ai pas d’enfant à gérer. Je n’ai pas de personnes âgées à ma charge et le CHSLD de ma grand-mère n’est pas touché pour le moment. J’habite déjà loin de ma famille en temps normal. Je travaille toujours, même si c’est une version composée de paperasses, de formations en ligne et de très rares urgences. Je n’ai pas encore été réaffectée à d’autres tâches plus à risque. Je n’ai pas été confinée en raison d’un voyage. Je n’ai pas eu de symptôme, sauf un rhume. Je n’ai pas de souci financier ou d’inquiétude concernant la suite pour mon emploi. J’ai un accès Internet et de l’espace. Je suis aussi naturellement casanière et j’avoue que l’incroyable offre culturelle de cette période étrange me ravit.

Mais bien sûr, le contexte reste lourd. Je m’inquiète à l’idée de devoir voir des patients autant qu’à celle de ne pas en voir pendant encore longtemps. Je trouve difficile d’entendre parler de la réalité d’autres régions ou des réalités de confinement difficiles de plusieurs et je m’en veux d’en faire si peu. J’ai peur autant des conséquences d’un déconfinement trop rapide que de celui d’un confinement prolongé pour encore plusieurs semaines.

Mais bon, il paraît que la gratitude et l’espoir sont essentiels pour passer au travers d’une crise, alors je vous épargne mes opinions sur les limites de la pensée positive et je vous partage mes petits coups de cœur des dernières semaines, dans l’ordre et le désordre.

Sparages en ligne

Pas de répit pour Mélanie (jeu de mots très volontairement !) en avril. Le cercle de lecture (version Zoom) a été maintenu. Parler de nos lectures n’a jamais été aussi agréable.

Du côté du slam, la seconde demi-finale a été remise en mai. Rendez-vous en ligne en direct le 5 mai à 20h ou en différé : https://www.facebook.com/events/880119955788688/

Le sandwich gâteau aux carottes de Coco Latté

Ce petit plaisir-là date de juste avant la fermeture des restaurants. Cette pâtisserie m’a aidé à gérer mon anxiété de début de pandémie. Je leur souhaite bonne chance pour leur réouverture prochaine. En passant, on n’est pas obligé d’avoir des enfants pour manger ou boire au café (pour les gens de l’extérieur, c’est un café familial qui propose des jeux sur place, de la céramique à peindre et des ateliers).

Le service chez Bébé Loup

Je n’ai pas d’enfant, mais la section des produits écologiques est assez étoffée. J’ai commandé deux fois sur leur site web ; une fois pour du nettoyant tout-usage et du savon en début de crise et une fois pour des capsules pour lave-vaisselle la semaine dernière. Un service rapide les 2 fois (mais livraison dans le secteur Rivière-du-Loup seulement). Et le shampoing aux baies qui j’ai acheté à l’hiver sent tellement bon !

Le prêt numérique à la bibliothèque

J’ai beau avoir des livres à la maison, pouvoir louer à distance, c’est tellement pratique.

L’art pour enfants

J’adore les histoires destinées aux enfants et la pandémie a définitivement augmenté l’offre gratuite en ligne. Voici quelques propositions divertissantes et locales :

Marly teste des affaires : En compagnie d’un artiste de la région, Marly apprend à créer. Amusant, engageant et bien expliqué. https://marlytestedesaffaires.com/

Sol et Gobelet et Franfreluche sur Tou.tv

Passe-montagne qui lit un JiJi et Pichou au festival de littérature jeunesse de Montréal : https://www.facebook.com/fljmontreal/videos/845702335894006/?__tn__=kCH-R&eid=ARB7ScIqDMP4yj31RGAa50BIwVRKZRY-gzWIbbZ0G1402CoVx474ZVRJEC3Td7gny-FRYBEeleBngNB_&hc_ref=ARSOSiotoGkFMJlWw9IT01eHtGofO6U7UPZlL9mFEVSWWleSPbjtFDoAdmVr5fYzvUk&fref=nf&__xts__[0]=68.ARClHiKoBgA5RNnJtGccEYOQqgkIEZo9oRGc3-N1IIwaizMHlAVSYSud5if7eOqkDmVWe-LNqGSXEffIEeYDZDLQ09NYerDKryFZZ0j1-_Tm077ufwOSbtK9vFdESNk0RMo-RY0x0T7hvIjnOF1g7NW9WyoOn5WiqCBJbR4d8yqzpTdWCs2jP2qsxLnebymDIJRhT6aty5RV_DemyRT1v-Dr11F_lWh6vNTWb5TTJeENDj3yzmqyY6eBv1Bifhuf_qdEOgbXF6w0vFyht_UFZR0FPC-Ss_v3MAmRekPeN8HQDw9T_uP836-lJpeXhDDtnpH6WAoz7JdM4uvQuSdNvBtnONrDsA

— Dans la catégorie J’adore-un-peu-trop-Simon-Boulerice :

Coranartiste

Les ados ne sont pas en reste ! Les coopératives nationales de l’information indépendante ont décidé d’aider les jeunes à se faire entendre durant cette période difficile. 9 artistes ont répondu à l’appel et propose un court atelier qui couvre l’humour, l’écriture (liste, poésie, rap), la caricature et le mème. https://www.lesoleil.com/actualites/cornartistes-pour-que-les-jeunes-confines-se-fassent-entendre-videos-f161bf6e10a56d81ebb9e94033ad6b16?fbclid=IwAR1HM15yLdSsyn_KIEKB7oxjPlkaAc84HfK2smdRHmrf9NYFRz1NPTRj6RQ&utm_campaign=lesoleil&utm_medium=article_share&utm_source=facebook

L’association des libraires indépendants

#Lireenchoeur : Du lundi au vendredi à 15h, un. e écrivain. e, libraire ou personnalité connue partage ses prescriptions littéraires via un Facebook live. Il est possible de réécouter le tout en différé. https://www.facebook.com/pg/LibrairesQc/videos/?ref=page_internal

Toutes les suggestions sont regroupées sur leur plate-forme d’achat en ligne qui est toujours fonctionnelle, malgré les délais d’attente plus élevés et le choix réduit de librairies.

– La revue Les Libraires : pour les plus récentes suggestions https://revue.leslibraires.ca/wp-content/uploads/2020/04/0051__LesLibraires-118.pdf

La campagne Aide ton libraire : une campagne de sociofinancement pour soutenir nos libraires indépendants. Un don de 50 $ peut vous valoir une lecture privée (et virtuelle) par un. e écrivain. e (il faut envoyer un message sur la page Facebook de l’initiative une fois le don fait) https://www.gofundme.com/f/aideteslibraires?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=m_pd+share-sheet&fbclid=IwAR1vf_EWN8KRw5h42lUazc86ETigJAftR_E-5n-eIARbEn8pf1H7i2jo5KE

9 contes en 9 jours

Je vous recommande chaudement celui de la conteuse de Trois-Pistoles Renée Robitaille. Attention, c’est pour les oreilles adultes seulement ! https://festival-conte.qc.ca/le-dessert/

Festival de film

Au lieu d’annuler le festival des courts métrages de Saguenay, la Fabrique culturelle en a présenté plusieurs sur son site. Malheureusement, l’évènement en ligne est terminé. J’ai vraiment apprécié le documentaire sur l’école en Afghanistan qui apprend le courage aux filles en leur enseignant la planche à roulettes (en plus des matières scolaires).

Les slams pandémiques de David Goudreault

Son œuvre se passe de présentation, mais il a écrit plusieurs slams inspirés de la situation actuelle. Je vous partage mon préféré : https://www.facebook.com/RadioCanada/videos/873611963066523/UzpfSTEzNjY2NjU0OTcyOTg0MzoyOTg2NjkyMzQ0NzI3MjM1/

Écouter ou lire du théâtre

— Dans les premières semaines, Radio-Canada s’est organisé pour pouvoir présenter deux pièces à la radio. Mademoiselle Julie (contenu pour adulte) : https://ici.radio-canada.ca/premiere/balados/7426/mlle-magalie-lepine-blondeau-boutin-theatre-denoncourt-strindberg et Encore une fois si vous me le permettez : https://ici.radio-canada.ca/premiere/balados/7446/theatre-guylaine-michel-tremblay-henri-chasse

Théâtre à la carte : Je ne pense pas que ce projet-là de Radio-Canada soit en lien avec la pandémie, mais c’est un bon moment pour prendre le temps d’écouter une pièce (audio seulement). https://ici.radio-canada.ca/premiere/balados/7448/theatre-sur-demande-spectacle-piece-comedien/episodes

— La pièce pour enfant de Simon Boulerice Les mains dans la gravelle qui n’a été offerte en ligne que quelques jours et celle pour adulte Ta maison brûle, que j’ai lu en version numérique.

— La pièce Les Hardings, inspiré de l’histoire du conducteur du train de Lac-Mégantic. Choc.

La Caravane Philanthrope

Cette troupe d’artistes de cirque humanitaires venait tout juste de faire son lancement quand tout s’est arrêté. Après avoir travaillé fort pour rapatrier leur monde, ils continuent à essayer d’égayer le quotidien des confinés de leur localité. Une capsule vous apprend même à jongler.

https://www.facebook.com/caravanephilanthrope/

Exposition de Frida Kahlo et Diego Rivera

Le musée national des beaux-arts du Québec a offert son audioguide en ligne. Ça ne permet pas de voir l’exposition, mais si vous ne connaissez pas ces artistes, c’est tout de même intéressant. https://www.mnbaq.org/activite/visite-audio-frida-kahlo-diego-rivera-et-le-modernisme-mexicain-902

Écouter des trucs drôles

— Maude Landry qui ajoute des paroles à la musique de Tetris à la Soirée est encore jeune.

Je rappelle que c’était au début de la crise et qu’à l’époque (!) le 2 mètres de distance n’était pas encore en place… https://www.facebook.com/lasoireeestencorejeune/videos/457854101599604/?t=0

La balado Comment être drôle : Une réflexion intelligente sur les différents types d’humour, qui est bien animée par Julien Corriveau avec le support d’humoristiques Québécois. https://ici.radio-canada.ca/premiere/balados/7108/julien-corriveau-humour-drole-humoriste

Les capsules de François Pérusse : J’apprécie son humour en tout temps, mais la pandémie fut l’occasion pour lui de créer de nouveaux sketchs : le doublage du preacher américain, le retour de Jean-Charles, le traduc version Covid à la maison blanche et le confinement selon Bob Heatley… https://www.youtube.com/results?search_query=francois+perusse+covid

Les vulgarisateurs de la COVID

— L’affiche d’Élise Gravel : l’autrice jeunesse est une experte pour expliquer simplement des problèmes complexes aux enfants, comme la COVID https://www.facebook.com/elisegarnotte/photos/a.10150741998006421/10157864611936421/?type=3&theater

— Vidéo pour expliquer la situation à de jeunes enfants : https://squat.telequebec.tv/videos/10746?fbclid=IwAR26kNQqwVg6dOw3e2nhmV7mxaB-SAXLB3M3MUySxQoNpvyRjdaNtRpM19Q

— Vidéo pour expliquer la situation à des enfants autistes : https://www.facebook.com/unpasverslavie/videos/215359172882184/UzpfSTUyNDE1NTk0MToxMDE1ODA4NzYwOTI3NTk0Mg/

Point de vue d’une orthophoniste sur pourquoi les points de presse provinciaux en début de crise étaient si appréciés du public : http://langagepourreussir.ca/covid-19-pourquoi-m-francois-legault-et-m-horacio-arruda-se-font-ils-si-bien-comprendre/?fbclid=IwAR2dsT5IUwVgoESAgEMBKJDfAbUtDTMVtgagaxs9yslDt5xGVduNd3oCpBI#.Xn6lTNyyOXM.facebook

L’art des conversations impossibles ou comment discuter calmement avec un conspirationniste ou autre personne croyant à des théories douteuses : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/577693/l-art-des-conversations-impossibles?utm_source=infolettre-2020-04-25&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

— Le centre Déclic : https://centredeclic.ca/covid-19/?fbclid=IwAR2XvmsfUMD82Ar9PfbQX6sKFcCmbCnNzS99u_ThJLgRQsHuYRE0qCc3xBI

— Le pharmachien : http://lepharmachien.com/

Découverte : https://ici.tou.tv/decouverte

Pourquoi le savon est meilleur que le désinfectant liquide. La vidéo est en anglais, mais explique bien et avec humour pourquoi le savon est le meilleur choix. Les molécules du savon permettent de détacher le virus de notre corps et détruisent sa couche de protection. Le gel de type Purell, par contre, n’enlève pas le virus même s’il peut le tuer… à condition d’étendre le gel partout sur nos mains. Le gel est bon s’il n’y a vraiment pas d’accès à l’eau. Sinon, on lave en frottant partout plusieurs secondes, on rince plusieurs secondes et on essuie avec du papier (pas de séchoir !). https://www.upworthy.com/alton-brown-explains-the-science-of-why-handwashing-works-better-than-hand-sanitizer?xrs=RebelMouse_fb&ts=1585083908&fbclid=IwAR3-f97W_MteS_svDZKlg5tB6sqWB7nhxtMOy9oh4kUdrGHPWje7khgs1KU

Démonstration de Mythbuster sur pourquoi la distanciation physique est importante pour éviter la contagion (en général, pas spécialement la Covid) : vidéo en anglais https://nightlife.ca/2020/03/29/covid-19-limportance-de-la-distanciation-sociale-expliquee-par-les-mythbusters/?fbclid=IwAR37L2u_rPz-7SbT92GhdEfZ6Oh0q2xmZ8mFuJOYWu-XxA0cJOL33dPZjRY

avatar

À propos de l'auteur : Geneviève Malenfant

Je suis originaire de l’Abitibi et j’ai fais mes études à Montréal. J’habite Rivière-du-Loup depuis presque 5 ans. Je travaille comme audiologiste (je fais des tests d’audition). Je m’implique auprès des Pétroliques anonymes, un organisme qui lutte conte la dépendance au pétrole, parce que je crois fermement que la meilleure façon de faire faire au plus grand défi de notre ère, c’est ensemble. Je tiens une chronique de littérature jeunesse dans la Rumeur du Loup parce qu’aimer lire, c’est savoir trouver le bon livre, et qu’aimer lire permet d’ouvrir toutes les portes de la vie. Je participe régulièrement au Cabaret Kérouac et j’assiste à de multiples événements culturels parce que la culture, c’est la vie à son meilleur! Je vais donc vous entretenir en vrac des sujets qui me tiennent à cœur: la protection de l’environnement, la promotion de la santé, la culture sous toutes ses formes, l’implication citoyenne, le féministe, etc. Au plaisir de jaser avec vous!
Cet article a été publié sous le thème Arts, culture et patrimoine, Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.