Les vagues d’un traumatisme

Connaissez-vous l’histoire du naufrage de l’Empress of Ireland? Ce chic bateau s’est échoué au large de Rimouski en 1914. Il n’a fallu que 14 minutes pour entraîner dans la mort 1 012 personnes.

Le site historique maritime de Pointe-au-Père permet de découvrir les détails de l’accident et des recherches sur l’épave. Pour ceux et celles qui chercheraient une activité pour cet été, la section sur le naufrage contient plusieurs artéfacts et vidéos sous-marins fascinants, malgré la dureté de la tragédie. Les enfants ne sont pas en reste et peuvent écouter une actrice raconter certains éléments choisis en prenant son rôle de voix de chat avec un (trop?) grand sérieux. Pour information, notez que vous ne pourrez pas accéder aux deux autres attractions du site (le phare et le sous-marin) cette année.

Mais si vous désirez aborder ce fait historique autrement, je vous suggère fortement de lire le roman d’Hélène Dorion, Pas même le bruit d’un fleuve. C’est l’histoire d’Hanna, la narratrice, qui découvre les carnets et poèmes de sa mère après la mort de celle-ci. Ces écrits l’éclaireront sur ce mal étrange dont Simone a toujours semblée être atteinte. C’est l’histoire d’un traumatisme et de ses répercussions.

Le roman est assez court, simple mais profond, et l’écriture de la poétesse est magnifique. Un livre doux qui parle de la transmission des souvenirs et des blessures.

Pour un petit avant-goût, vous pouvez écouter l’autrice lire un extrait du début (en bas de l’entrevue de la revue Les Libraires) : https://revue.leslibraires.ca/entrevues/litterature-quebecoise/helene-dorion-la-force-des-marees/?fbclid=IwAR1Veu7OBxisqiaK5FRtJexrTKuYgF5d3cQz6AsSVMNcVJHYa-mUi_Xjtms

P.S. : désolée pour le délai, j’ai oublié de publier hier 😊

avatar

À propos de l'auteur : Geneviève Malenfant

Je suis originaire de l’Abitibi et j’ai fais mes études à Montréal. J’habite Rivière-du-Loup depuis presque 5 ans. Je travaille comme audiologiste (je fais des tests d’audition). Je m’implique auprès des Pétroliques anonymes, un organisme qui lutte conte la dépendance au pétrole, parce que je crois fermement que la meilleure façon de faire faire au plus grand défi de notre ère, c’est ensemble. Je tiens une chronique de littérature jeunesse dans la Rumeur du Loup parce qu’aimer lire, c’est savoir trouver le bon livre, et qu’aimer lire permet d’ouvrir toutes les portes de la vie. Je participe régulièrement au Cabaret Kérouac et j’assiste à de multiples événements culturels parce que la culture, c’est la vie à son meilleur! Je vais donc vous entretenir en vrac des sujets qui me tiennent à cœur: la protection de l’environnement, la promotion de la santé, la culture sous toutes ses formes, l’implication citoyenne, le féministe, etc. Au plaisir de jaser avec vous!
Cet article a été publié sous le thème Arts, culture et patrimoine.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.