L’après Covid-19….

Il est difficile de penser d’écrire sur un autre sujet que la crise actuelle qui bouleverse nos vies! Bien sûr, nous sommes préoccupés de nos proches, de nous-mêmes, de la situation financière que est difficile pour de nombreuses personnes et entreprises. Comment pourrons-nous se relever collectivement de celle-ci…. Dans notre confinement, on nous dit d’en profiter pour faire des activités que l’on se permet peu, mais il n’est pas facile d’avoir l’esprit ailleurs… Bien sûr, la réalité particulière des familles est aussi chamboulée par la suspension des écoles. Malgré les bons cotés que l’on peut tenter d’y voir, dans le rapprochement parents-enfants, le quotidien n’est sûrement pas toujours évident!

Un grand coup de chapeau pour toutes les personnes qui travaillent dans les services dit essentiels, dont particulièrement dans les services de santé, celles qui sont au front face aux risques du coronavirus. À nos gouvernements qui prennent des mesures énergiques pour faire face à la situation, avec des ajustements toujours nécessaires, dans l’empressement de celles-ci… Au leadership du trio québécois qui fait des points de presse chaque journée à 13hres, une émission très écoutée! Bravo aussi à toute les solidarités qui se manifestent…

Des frustrations évidentes face aux banques et autres institutions financières, qui regardent aller la situation, sans gestes réels d’aide. À certaines municipalités qui mettent à pied de leurs travailleurs/euses…comme Rivière-du-Loup, Québec, en se fiant que les autres gouvernements vont aider! Pourtant, il y aurait sûrement des travaux ou des actions solidaires à faire…À la Direction de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent, qui manque vraiment de transparence dans l’information sur les cas dans la région et ses différentes MRC, et qui préfère que les personnes fassent courir toute sorte de rumeur! (La seule au Québec qui agit de cette façon.)

La reprise….

On nous laisse supposer quelques scénarios pour la reprise des activités. Une région moins contaminée, comme la nôtre, pourrait-elle reprendre plus vite…Si on protège les personnes plus agées, en maintenant davantage leur confinement, pourrait-on se permettre de repartir la machine… À part quelques exceptions, on peut dire que nous avons été très disciplinés dans le suivi des directives sanitaires. Mais si l’on considère de plus en plus que les craintes face à la pandémie sont moins grandes, sera-t-il possible de maintenir longtemps cette discipline…Bien sûr, le confinement de la région devra durer encore pour un bout, si l’on veut se protéger de d’autres régions plus infectées… Quels seront les secteurs économiques qui reprendront en premier, celui de la construction semble priorisé…Les écoles, les garderies pourront-elles recommencer, si les enfants sont moins à risque…mais il faudra se préoccuper aussi du personnel et de l’impact sur les parents. Le retour à l’école sera t-il facultatif…L’évaluation et les décisions demeurent complexes, en tenant compte des différents facteurs…

Ce qui va changer…

Tranquillement, on reprend un peu d’espoir de voir le bout de cette crise, sans penser nécessairement qu’on aura éliminer ce coronavirus. Il faudra peut-être vivre avec…Mais, ce qui est affirmé de plus en plus, c’est la réflexion que notre monde ne sera plus jamais pareil. Il y aura un avant Covid-19 et un après. De quoi sera t-il fait…

Cela va t-il changer nos relations dans notre vie en société, demeurerons-nous plus craintif des autres…Plus de mesures d’hygiène sont sûrement là pour rester. Cela va-t-il changer notre relation par rapport au travail et la place que celui-ci prend beaucoup dans nos vies. Cela fera t-il avancer davantage la conciliation famille-travail et peut-être diminuer le rythme effréné parfois de nos vies… Cela nous amènera t-il à aller plus loin dans l’utilisation des technologies, quand, on fait davantage référence au télétravail. Mais perdra-t-on une partie de stimulation dans le travail par la diminution des interrelations de proximité…La situation actuelle et nos manques…d’équipements médicaux, de médicaments, de nourriture de base, nous permettra-t-il de trouver un meilleur équilibre dans notre auto-suffisance dans certains domaines. On reparle davantage de souveraineté à retrouver et même d’une démondialisation. On dirait que l’on retrouve les vertus de l’achat et de la production locale. Pour moi, cela a toujours été une conviction profonde! Il est intéressant d’entendre la nouvelle pdg d’Hydro-Québec et le PM, M. legault affirmer que notre société d’État pourrait servir de levier pour des entreprises de production en serre.

Va-t-on repenser à notre appétit de consommation, et la réduire un peu et ainsi diminuer la production à tout azimut qui surchauffe notre planète…Va-t-on garder le même respect et la considération pour ce que chacun/e réalise dans notre vie en société, comme nous le faisons actuellement pour les travailleuses et travailleurs des services essentiels. Comme il est intéressant de constater dans cette période de crise, dans nos gouvernements et partis d’opposition, un travail de collaboration, et faisant abstraction de partisanerie politique…Cela aurait avantage à se poursuivre, pour le devenir de notre société!

Voilà quelques réflexions sur l’avenir, mais il faut rester encore au présent et garder le moral…respecter les consignes de santé publique et souhaiter que notre vie plus normale reprenne dans les meilleurs délais!

avatar

À propos de l'auteur : Raymond Cadrin

Membre du c.a. de Communications Communautaires des Portages (CCDP) depuis plusieurs années, j'ai la conviction que l'action citoyenne est source d'initiatives et d'influence déterminantes dans le devenir d'un milieu, d'une communauté. "Nous avons notre mot à dire sur ce qui nous concerne!"
Cet article a été publié sous le thème Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.