Ces vies que l’on croise…

On me demande d’écrire dans ce blog… C’est d’accord, je m’ouvre avec plaisir à cette nouvelle expérience! Puis… Blanc total…
De quoi parler, comment communiquer mon paysage intérieur, faire vivre et partager mes couleurs …? Débuter cette aventure en écrivant sur ce qui me passionne? Donc l’humain… ses façons d’entrer en relation…

La communication… Et voilà que je me lance…

Savoir Savoir être Savoir faire

Des mots qui font écho depuis le jour où j’ai choisi d’accompagner le développement humain dans ses phases de transitions et d’adaptation.
Il s’impose à moi depuis toujours d’élargir le concept d’accompagnement dans une approche à échelle humaine et intégrée, dans une communication transparente et présente. Ma mission : Faire émerger l’intelligence, la compétence, l’efficacité, l’authenticité et la saine communication.

Photographe, globe-trotter et amoureuse de la route. Ma vision et mes valeurs rencontrent une vision globale qui va bien au-delà de la santé mentale et physique des individus; elle parle de la façon dont l’humain communique et se comporte en relation avec lui-même, l’autre et son environnement. Et comment celui-ci interagit dans les trois registres du savoir, savoir-être et savoir-faire.

Il existe une petite île intemporelle en nous; notre source de valeurs, de motivations et de référence… Notre cadre de perception. Dans mon île à moi, l’humain est toujours au centre. Ces vies que je croise… Que j’ai croisé par centaine dans le cadre professionnel, par millier dans le cadre personnel. Accepter celui ou celle qui se présente et composer avec son essence, en dansant avec cet humain dans le respect, trouvant le rythme au cœur de la présence. Rester ouverte et attentive, identifier mes schémas de pensée, mes perceptions, mes préjugés… et les transcender. Pour devenir un canal fluide de communication, de connaissance, de co-naissance. Transcender les peurs aussi, qui peuvent ralentir ou parasiter mon élan naturel; un pattern ne se règle jamais de l’extérieur, on peut changer d’emploi, d’amoureux, d’amis tant que l’on veut, mais la véritable transformation qui fait sens est opérée lorsque nous acceptons de nous transformer… et de cultiver son pouvoir de choisir de communiquer avec les couleurs de ce que l’on est.

Toute communication présente deux aspects :
Le contenu et la relation, tels que le second englobe le premier
(Paul Watzlawick)

Notre perspective résulte de nos parcours personnels et professionnels, à travers de nombreuses expériences personnelles, professionnelles, d’entreprises, d’interventions, de développement, de communication, de voyages…

Pour ma part, en train, en avion, en moto, en auto, en bateau, à la course, en autobus, à la marche… Des milliers de kilomètres parcourus à travers divers continents, plusieurs pays, des dizaines d’états, de républiques et des milliers de villes et villages.

Au gré des rencontres humaines, de l’observation des modes de vie, des modèles d’affaires, des réflexions et de l’expérimentation de ces découvertes, et plus particulièrement au cours de ces dernières années de ma vie professionnelle auprès de gens issus de l’immigration, une constance émerge: l’être humain se rejoint dans  ses modes de communication autour de ces paramètres:

Forces / Angles morts / Besoins / Valeurs / Motivations / Peurs

« Tout échange de communication est symétrique ou complémentaire, selon qu’il se fonde sur l’égalité ou la différence. » : dans toute communication, chacun a le sentiment d’être en position dominante, égalitaire ou dominée. Le sens d’une même phrase peut être différent selon la façon dont la personne qui parle vit la relation sur le plan des critères de hiérarchie. » (rf :La communication interpersonnelle selon l’école de Palo Alto)

L’intervention et la relation d’accompagnement avec des gens issus de l’immigration doit être envisagée dans une perspective systémique de l’individu en relation avec la société d’accueil et le contexte social d’arrivée. La communication s’inscrit d’abord dans un climat de recherche de repères, de confiance en l’autre et en son environnement. Les dimensions en jeu sont multiples et la barrière de la langue est évidemment un défi de communication. Une communication et une interaction où l’ouverture, l’écoute active et la rétroaction sont essentielles pour permettre une meilleure compréhension mutuelle des codes et en jeux ayant cours.

Faire le pont vers la communication efficace et la compréhension mutuelle peut donc prendre plusieurs orientations et doit être envisagée de façon globale. Dans la sphère personnelle ou professionnelle, il demeure que le défi de communication dans un contexte interculturel est en tout temps présent. Il peut se prolonger longuement, même avec une meilleure maitrise de la langue.  La communication étant l’ensemble de l’expression verbale : les mots, l’expression paraverbale : la voix (le ton, l’intensité, les pauses, l’intonation, l’accent), et l’expression non verbale : le corps (expression du visage, des yeux, gestes et postures), cela dans un contexte donné et teinté de thématiques qui peuvent générer des conflits (tels les valeurs, normes, symboles et rituels). Lorsque j’accompagne une personne immigrante qui arrive au pays, ces paramètres et dimensions culturelles prennent tout leur sens et peuvent être riches d’informations dans l’échange authentique, la communication efficace et l’interaction.

Outre les éléments culturels dont nous sommes relativement conscients; observation des comportements externes, les manières, les coutumes, la langue, l’histoire. D’autres éléments qui revêtent une composante émotive importante, tels les éléments culturels dont nous sommes moins conscients, les valeurs, les présomptions, la vision du monde, le cadre, les codes, les modes de pensée, demande à l’accompagnant/le communicateur, d’être plus présent, plus conscient des filtres qui teintent la communication.

Mieux se connaître pour mieux reconnaître l’autre 

La connaissance menant à la co-naissance permet un vison plus globale  qui porte à la flexibilité, l’adaptabilité et une communication au-delà des caractéristiques individuelle de la personne et  amène à mieux comprendre les codes de référence, le contexte et dans la communication interculturelle, d’être en mesure de  différencier le cadre culturel et social de la personnalité.

Ma conclusion: toute relation humaine est une relation qui cherche un point d’équilibre et témoigne ainsi de la façon dont le pouvoir est réparti entre les « co-communiquants ». Humaniser les échanges pour en faire émerger l’authentique, mieux se voir soi-même pour mieux voir et reconnaitre l’autre…

Partant de la prémisse …
«On ne peut pas ne pas communiquer /Paul Watzlawick

Dans ma perception des choses, chaque vie que l’on croise est donc une porte ouverte vers l’apprentissage, « l’apprend-tissage » de liens uniques, authentiques dans une transparente présence… Et une réelle ouverte à soi, à l’autre… Menant à la richesse de La Rencontre.

L’humain toujours au centre.

Et vous? Comment maîtrisez-vous l’art de la rencontre… ?

avatar

À propos de l'auteur : Stéphanie Jeanne Bouchard

Entrepreneure, Formatrice, accompagnatrice stratégique, consultante/analyste en profils psychométriques. Ayant développé une solide expérience dans l’accompagnement stratégique et le développement socio-économique, il s’impose à moi d’élargir le concept d’accompagnement dans une approche à échelle humaine et intégrée. Expérience de plus de 20 ans en développement du potentiel humain de l’individu, dans sa vie personnelle, professionnelle, organisationnelle et auprès des entreprises. www.kkinc.ca
Cet article a été publié sous le thème Sociales et communautaires.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Photographe, globe-trotter et amoureuse de la route. Ma vision et mes valeurs rencontrent une vision globale qui va bien au-delà de la santé mentale et physique des individus; elle parle de la façon dont l’humain communique et se comporte en relation avec lui-même, l’autre et son environnement. Comment il interagit dans les trois registres du savoir, savoir-être et savoir-faire. www.kkinc.ca Efficience, cohérence, authenticité, innovation, confiance. L’humain toujours au centre. Ma mission: Libérer l'intelligence!

Autres articles par le(la) même auteur(e)

1 commentaire

  1. avatar Par : Raymond Cadrin

    Bien réussi à faire connaître ton paysage intérieur, avec un texte très personnel et d’intérêt sur la communication et la relation avec les personnes. Un amour pour l’humain!
    J’ai bien apprécié le jeu effectué avec certains mots, qui leur donne un sens plus profond!
    Je suis de ceux qui aiment aussi spontanément aller à la rencontre des personnes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.