À propos de l’empathie

Dans ce monde tourmenté où nous essayons tant bien que mal de nous adapter aux changements climatiques, il semble que certaines émotions subissent le même sort que les espèces disparues ou en voie de l’être.  Nous soulignons aujourd’hui le dixième anniversaire du tremblement de terre qui a précipité Haïti dans un véritable enfer.  Un séisme de magnitude 7,0 à 7,3 sur l’échelle de Richter pendant 10 secondes.  Dix petites secondes et 1,5 million de personnes se retrouvèrent sans toit, sans eau potable, sans services publics de base et surtout dans l’insécurité totale.  Malgré les campagnes de financement et les organisations d’aide humanitaire, la situation sur le terrain n’a pas changé d’un iota.  Les gens ont faim et ils souffrent et cela depuis dix ans maintenant.  Les fonds recueillis par différents organismes dont Petro caribe ont semble-t-il été détournés.  Plusieurs personnes pointent du doigt le Président Jovenel Moïse pour lui reprocher ses accointances avec les riches au détriment des pauvres.  Depuis dix ans qu’il voit son peuple souffrir et il parle encore de devoir oser agir…

 

En Australie où l’on fait face à des feux de forêt sans précédent, le premier ministre Scott Morrison a décidé de s’offrir des vacances avec sa famille en prenant un vol pour Hawaï.  Scott Morrison est également connu pour être un climato-sceptique notoire et comme par hasard, très près de l’industrie du charbon.  Il est quand même étrange de voir une partie de son pays en feu, d’avoir un incendie dans sa cour arrière pour ainsi dire et d’aller tranquillement se faire chauffer la couenne sous le soleil.  Ce pays a connu des hausses de température record, jusqu’à 48,5 degrés Celsius, du jamais vu.  Pourtant monsieur Morrison continue à nier les changements climatiques.  Il regarde des gens mourir et semble croire qu’ils sont décédés de cause naturelle.  Le nombre de victimes s’élève à vingt-neuf et le nombre d’animaux sauvages morts à plus d’un milliard.

 

Sur le plan de l’empathie nous avons un sérieux déficit.  Plus près d’ici, c’est-à-dire à portée de voix, nous apprenions que dans le sauvetage de l’entreprise de presse Groupe Capitale Média, les groupes investisseurs dont Desjardins avaient exigé que la clause permettant au groupe de retraités de poursuivre en justice pour récupérer les sommes perdues dans leurs fonds de retraite soit retirée, ce qu’un jugement de la Cour a confirmé.  Pour ce groupe de retraités, il s’agit d’une perte qui se situe entre 25 % et 30 %.  Par conséquent, plusieurs de ces personnes qui ont travaillé pendant des décennies devront probablement se trouver un boulot pour être en mesure de vivre adéquatement.  Encore une fois bravo pour l’empathie…

 

Rappelons-nous également les employés de la White Birch qui avaient vu leurs fonds de retraite quasiment disparaître alors qu’un des hauts dirigeants c’était fait la malle en empochant un boni de départ à même les fonds réservés aux retraités, un montant de plusieurs millions.

 

En terminant, je vous promets dans un prochain article de vous entretenir de notre bibliothèque municipale et d’un déménagement projeté où encore une fois l’empathie et le gros bon sens font cruellement défaut.

 

avatar

À propos de l'auteur : Pierre Lachaine

Je suis un marin et un historien dans l'âme. Montréalais d'origine, j'ai vécu le Montréal communautaire des petits quartiers tissés serrés et solidifiés à l'huile de Saint-Joseph. J''aime bien les voyages dans le temps, les retours dans le passé, les introspections au présent et les projections dans le futur. Voilà ce que je vous propose bien humblement, partager avec vous mes réflexions, mes espoirs et mes coups de cœur sur l'ensemble des activités humaines dans la spirale temporelle. Pierre Lachaine
Cet article a été publié sous le thème Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.