Si le cœur vous en dit…

Cette semaine, Ici Musique a rendu disponible l’écoute d’un album jazz s’adressant aux enfants. La chanteuse Diana Panton et ses musiciens y réussissent un joli exercice qui nous ramène à la douce époque du Noël de Charlie Brown.

Une chanson en particulier m’a ravie : If you feel like singing, sing. Elle dit sur un ton joyeux qu’il faut toujours céder à l’envie de chanter.

Si tu chantes juste, chante fort

Si tu chantes faux, chante doucement

Mais si tu as envie de chanter, chante

Elle a donc ben raison! Le chant pour rien, la chanson gratis, la chansonnette sans raison, le mmm les lèvres fermées, la mélodie dans la tête sont des sources de bonheur instantané, ou de consolation les jours de pluie. Il y a tellement de monde qui écrit des chansons depuis tellement longtemps, qu’on en trouve une pour chaque situation. Et si on n’en connaît pas, on en invente, pourquoi pas?

Le fait lui-même de chanter nous fait vibrer l’intérieur, c’est aussi bon qu’un massage. Surtout si on chante en gang. Le temps des Fêtes est le moment idéal pour ça, bien sûr. Après les retrouvailles, la bouffe, les cadeaux, après peut-être un petit verre de crème de menthe – ou un nuage légalisé – pour se dégêner, on lâche mononcle pis matante lousses sur le plancher, avec des cuillers pour les plus audacieux ou un violon pour les trads, et vas-y chante!

Ça peut finir tard.

Mes vœux pour les Fêtes

La musique en gang est un cadeau que m’a fait la vie depuis que je suis toute petite. Toujours j’ai vu des groupes chanter ensemble, juste ou faux, comme des pros ou comme des fous. Chaque fois, le temps s’est arrêté, volant des instants magiques à l’éternité. J’ai bien dû y gagner quelques années de vie!

Alors dans les prochaines semaines, fredonnons en cuisinant, chantons en décorant, rappons en magasinant, sifflons en pelletant, c’est la grâce que je nous souhaite!

Post-scriptum

Je ne peux pas m’enligner sur la nouvelle année sans partager avec vous un texte magnifique de Léa Stréliski, paru dans La Presse du 11 novembre dernier. Il parle de vivre ensemble comme je voudrais savoir en parler. La réponse de la technicienne en service de garde à propos de son voile fait chaud au cœur.

Chaleur humaine et chansons, c’est tout ce dont on a besoin sous le sapin. Joyeuses Fêtes à tous!

avatar

À propos de l'auteur : Éliane Vincent

Je viens de la ville. La grande, la mal-aimée : Montréal. J'en garde de fort beaux souvenirs mais c'est au Kamouraska, où la vie m'a fait le bonheur de m'appeler, que j'ai compris les vraies affaires : la vie ensemble, les voisins, le pays, la beauté, le respir. Depuis toute petite, je suis sur la clôture. Jamais dans une gang, jamais dans l'autre, toujours en marge, à essayer de comprendre le pourquoi de tout. Je lis, j'écoute, je regarde et, si vous le permettez, je partagerai avec vous ce que tout m'inspire. On s'asseoira ensemble sur la clôture...
Mot-clés : , , , , , .
Ajouter le Permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Depuis toute petite, je suis sur la clôture. Jamais dans une gang, jamais dans l'autre, toujours en marge, à essayer de comprendre le pourquoi de tout. Si vous le permettez, je partagerai avec vous ce que tout m'inspire. On s'asseoira ensemble sur la clôture...

Autres articles par le(la) même auteur(e)

1 commentaire

  1. avatar Par : Raymond Cadrin

    Tu as bien raison Éliane, ça fait du bien de chanter…c’est du bon aussi pour l’âme. Il y a tellement de belles chansons, qui viennent nous chercher de l’émotion, nous faire pleurer parfois, mais aussi nous rendre joyeux! Allons-y pour une chanson à répondre et son côté toujours festif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.