Philosopher en petit bonhomme

J’ai rencontré Karine Soucy à Saint-Germain cet été. On ne s’était pas revues depuis longtemps, mais je repense souvent avec bonheur aux ateliers de philosophie qu’elle tenait au Café du Clocher à Kamouraska à la fin des années 90. J’ai assisté à quelques-unes de ces soirées où un petit groupe de gens réfléchissaient ensemble à une question amenée par Karine sur la vie, les enfants, le monde… Des rencontres légères et profondes à la fois, dont on ressortait plus allumé qu’avant.

Non, ne vous sauvez pas! On va parler de philo, ça va être chouette. Je sais, le mot vous fait frissonner. La philo, c’est le cégep, les profs soporifiques, les théories fumeuses et un ennui profond. Mais on va en parler pareil.

La philo, c’est si vaste qu’on trouve le monde entier dedans. C’est le regard que nous posons sur nous-mêmes. C’est le temps qu’on prend pour comprendre ce qui se passe d’habitude bien au-dessus de nos têtes, mais qui finit toujours par nous retomber dessus un jour ou l’autre.

La philo est un outil de protection massive. Elle nous montre que les modèles se répètent depuis la nuit des temps. Elle permet de les comprendre pour les améliorer, petit peu par petit peu. Grimper dans l’échelle de l’évolution sociale.

La philo est un outil puissant. Parce qu’elle structure la pensée, une personne à la fois. Quand on comprend comment poser les questions, on risque d’avoir de meilleures réponses.

Semer la philo

J’étais contente de revoir Karine, lui dire combien je ressortais toujours très inspirée de ses ateliers. Ce qu’elle m’a répondu m’a réconciliée avec la vie pour longtemps.

Karine travaille maintenant avec les enfants. Elle crée des ateliers philosophiques pour les bouts de chou de niveaux scolaire et préscolaire. Elle s’est jointe à un groupe de philosophes et de pédagogues qui forment d’autres intervenants pour animer encore plus d’ateliers. Cette fille est une semeuse de philo!

On est à des années-lumière des profs blasés que trop d’entre nous ont connus. Voyez déjà la vocation que SEVE, l’organisme en question, se donne sur sa page web :

Enseigner aux enfants, dès leur plus jeune âge, à raisonner par eux-mêmes, à gérer leurs émotions, à développer leur créativité et à faire preuve d’empathie et d’ouverture.

Apprendre aux enfants à développer une pensée critique, attentive et créative […] lui permettra de s’épanouir en tant que personne et de contribuer à des relations plus sensées, plus respectueuses et plus pacifiques.

Ça me fait pleurer de bonheur. On ne parle pas ici de pelleter des nuages, mais de former des enfants à se faire leur propre opinion à partir de critères humanistes. Devant la montée des populismes, devant le consumérisme effréné, devant les extrêmes climatiques et politiques qui approchent, un cerveau bien outillé est notre meilleure protection contre la bêtise.

J’imagine ces philosophes en petit bonhomme. Je les vois grandir, bien plantés dans leurs bottines, insensibles aux semeurs de zizanie qui divisent pour régner. Je les vois plus libres face aux algorithmes qui nous gardent la tête toujours dans même soupe. Je les vois moins vulnérables aux sirènes des vendeurs de peur.

Alors à Karine et à ses semblables, j’offre le témoignage de ma reconnaissance pour leur merveilleuse idée de mettre de la philo partout.

 

avatar

À propos de l'auteur : Éliane Vincent

Je viens de la ville. La grande, la mal-aimée : Montréal. J'en garde de fort beaux souvenirs mais c'est au Kamouraska, où la vie m'a fait le bonheur de m'appeler, que j'ai compris les vraies affaires : la vie ensemble, les voisins, le pays, la beauté, le respir. Depuis toute petite, je suis sur la clôture. Jamais dans une gang, jamais dans l'autre, toujours en marge, à essayer de comprendre le pourquoi de tout. Je lis, j'écoute, je regarde et, si vous le permettez, je partagerai avec vous ce que tout m'inspire. On s'asseoira ensemble sur la clôture...
Mot-clés : , , , , , , , , .
Ajouter le Permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Depuis toute petite, je suis sur la clôture. Jamais dans une gang, jamais dans l'autre, toujours en marge, à essayer de comprendre le pourquoi de tout. Si vous le permettez, je partagerai avec vous ce que tout m'inspire. On s'asseoira ensemble sur la clôture...

Autres articles par le(la) même auteur(e)

8 commentaires

  1. avatar Par : Marie Marchand

    Juste merci Éliane…….

  2. avatar Par : Éliane Vincent

    Je relaie ici, avec son autorisation, le commentaire que monsieur Michel Dufour m’a transmis par courriel.

    Comme prof de philo (maintenant retraité, Collège Maisonneuve), ta dernière réflexion m’a particulièrement fait plaisir. Il y a une quarantaine d’années, quand nous nous sommes battus pour conserver le 4e cours de philo, Pierre Cohen-Bacrie, quelques autres et moi nous avions exploré avec enthousiasme la philosophie pour enfants qu’avait instaurée Lipman aux États-Unis. Quelques ateliers avaient été organisés, mais le ministère et les parents se méfiaient pas mal de cette orientation.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Matthew_Lipman

    Ton amie et toi avez très bien saisi la fonction importante d’une telle formation : antidote aux diverses formes de populisme, pensée personnelle et critique pour ne pas laisser le champ libre aux réseaux sociaux en ébullition sur le web.

    Bonne continuité,

    Michel Dufour

  3. Belle jeunesse semeuse de bio, adapteuse de travail a la vie et non le contraire, discuteuse au point tendu du haut de tes 24 ans et demi, voyageuse sans compromis, semeuse de graine d’espoir, je te dis bravo ! Tu es un bel exemple pour tous et je suis rassurée de savoir qu’en plus, tes petits loups se font une tête et des racines grâce a cette matière essentielle qu’est la philo !!

    • avatar Par : Éliane Vincent

      Oh oui, la jeunesse. Depuis la nuit des temps, elle est l’avenir de nous! C’est une évidence si flagrante que nous l’oublions tout le temps…

  4. avatar Par : Pierre Jobin

    Très intéressante présentation. Elle nous donne le goût d’en apprendre davantage sur ce programme de philosophie pour enfant.

    Et je partage tout à fait le point de vue que la philosophie peut-être stimulante.

  5. avatar Par : Nicole Fraser

    Quelle merveilleuse idée que ces ateliers de philo pour enfants! Merci de nous avoir partagé ton coup de coeur Éliane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>