Parler d’élections, sans vraiment en parler

Je ne suis pas intéressée par la politique.

Mais je l’ai été, dans le temps, beaucoup même.  J’étais attirée par la stratégie inhérente à la politique, avant-pendant-après les élections.

On le sait, simplement vouloir être politicien et avoir une belle personnalité ne sont pas des signes de réussite.  Il faut impliquer du marketing, de la vente personnalisée, des poignées de mains devant les caméras, des discours mobilisateurs, des rencontres tactiques… bref, de la stratégie.  Ensuite, une fois élu, c’est toujours la stratégie qui demeure notre moteur.  Entre deux objectifs citoyens, lequel devient stratégiquement le meilleur pour le comté, pour la région, pour le parti, pour le député.

Tout doit être calculé et réfléchi, comme aux échecs, il faut penser deux coups d’avance.

J’ai perdu mon intérêt pour la politique. J’ai développé mon intérêt pour la stratégie dans un autre domaine.

Mais nous sommes en période électorale.  Et notre région est importante. Elle doit s’impliquer et être bien représentée pour ne pas devenir une région éloignée sans internet, sans ressources, sans tourisme d’affaires et de loisirs.

Si je pouvais, cet automne, je voterais pour mon cousin. Il est un très bon député. Humain et stratégique, deux qualités que j’aime bien.

Mais il n’est pas le député de ma région. Il demeure à moins de 200 km vers l’est, mais, question de circonscription, je ne pourrai pas voter pour lui. Même si au cours des quatre dernières années, les réalisations que lui et son parti au pouvoir ont apportées dans sa région me touchent. Car sa région, c’est près de chez moi et notre réseau de la santé, nos systèmes de communication et de transport, notre vitalité économique sont liés.

Je ne pourrai pas voter pour mon cousin cet automne,  mais j’irai quand même voter. En pensant à lui. Car il croit fermement que la politique joue un rôle important dans nos régions et il le prouve par ces actions tous les jours.

Et un député qui travaille pour sa région, ça m’intéresse beaucoup plus que la politique maintenant.

Cet article a été publié sous le thème Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>