La bombe H

La bombe H

Rassurez-vous l’objectif de mon propos n’est pas de vous ramener au début des années 60 au moment de la crise des missiles de Cuba. J’écris ce texte dans la mesure où les abus de langage, le sophisme érigé en système, en un mot l’hypocrisie au centre de tout dont nous entendons les échos sur les chaînes d’information, les réseaux sociaux et tutti quanti m’amène à atteindre un niveau de ras-le-bol incommensurable. Les humains que nous sommes sont passés maîtres dans la capacité d’affirmer une chose et de réaliser son contraire et cela presque simultanément. L’éventail des vices argumentaires est absolument époustouflant, entendre étourdissant. À titre d’exemple, mentionnons l’attaque contre la personne, croyance versus pratique, procès d’intérêt ou d’intention, appel au monde idéal, aux bienfaits du temps, appel aux sentiments, le chantage affectif, appel à la popularité, à suivre le troupeau (au clan au nombre), appel à la tradition, à la nouveauté, à la désuétude, appel à l’expertise inacceptable, à une autorité injustifiée, à la rumeur autoritaire, au jargon spécialisé, aux sages, à un témoignage privilégié, le raisonnement circulaire, la fausse consolation, appel à l’ignorance, à l’incertitude, la généralisation hâtive (induction inacceptable), la fausse corrélation, la fausse causalité (fausse synchronicité, lien causal douteux), la caricature, la pente glissante, dangereuse, (exagération des conséquences), l’analogie injustifiée, la comparaison boiteuse, la différence de degré (généralisation abusive), la radicalisation des positions, la fausse opposition (faux dilemme). (Source Michel Germain)

Ce tourbillon langagier dans un environnement où nous devons prendre des décisions dont l’issue sera déterminante pour la survie d’individus. La situation de l’environnement (gaz à effet de serre), surproduction de biens et de déchets, crise géo-politique sans précédent entraînant des vagues de migration incontrôlées et incontrôlables. Ces «trucs» du langage sont pratiquées par nos élites.

Le fait de déguiser son véritable caractère, d’exprimer des opinions, des sentiments qu’on n’a pas, voilà l’hypocrisie dans la représentation. Voilà la bombe H, est-elle plus dévastatrice que sa version hydrogène? Pas de la même façon mais sans doute.

«La tolérance est le début de l’hypocrisie» Bernard Asleyr

«Nul homme n’est hypocrite dans ses plaisirs» Albert Camus, La chute, p. 71

«L’hypocrite sourit, l’énergumène aboie» Voltaire

«Sommes-nous aveugles et hypocrites pour oublier que l’essence même de ce que nous sommes est bestiale? Manger, dormir, se reproduire… Et tuer pour survivre, s’il le faut. L’aurait-on oublié? La société nous a appris à cacher cet aspect primaire sous des couches de vernis, mais au fond, tout au fond, nous sommes encore ces mêmes bêtes, comme toutes celles qui arpentent cette foutue planète, peut-être que ce qui nous différencie d’elles, c’est notre capacité à nous fabriquer ces vernis.»

Maxime Chattam

Maxime Chattam et Maxime Williams sont des pseudonymes de Maxime Drouot, romancier français, né le 19 février 1976 à Herblay dans le Val-d’Oise, qui, à la suite d’études en criminologie, s’est spécialisé dans le roman policier.

Nous réussirons à sortir des impasses dans lesquelles nous nous sommes enfoncées lorsque nous serons en mesure de cesser la triche…

avatar

À propos de l'auteur : Pierre Lachaine

Je suis un marin et un historien dans l'âme. Montréalais d'origine, j'ai vécu le Montréal communautaire des petits quartiers tissés serrés et solidifiés à l'huile de Saint-Joseph. J''aime bien les voyages dans le temps, les retours dans le passé, les introspections au présent et les projections dans le futur. Voilà ce que je vous propose bien humblement, partager avec vous mes réflexions, mes espoirs et mes coups de cœur sur l'ensemble des activités humaines dans la spirale temporelle. Pierre Lachaine
Cet article a été publié sous le thème Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>