Réflexions en vrac…sur l’expression et l’identité

Je crois que je suis en train de développer mon style de blogueur occasionnel….J’aime passer un bref point de vue et réflexion sur certains sujets variés….

L’argumentation
L’autre jour, je prenais une entrevue radio, sur l’argumentation. L’invité considérait que de plus en plus de personnes ont de la difficulté à exprimer leur point de vue sur un sujet, en ayant de l’argumentation pour le soutenir… On a perdu cet art, cette capacité de débattre. Avant, les meilleurs qui représentaient cette capacité, étaient les avocats/es. On véhicule ce que disent parfois d’autres personnes, des influenceurs, mais sans développer notre propre idée. Cela va se traduire parfois, par: j’ai mon point de vue, et toi, tu as le droit au tien…sans vouloir débattre. Ne vaut-il pas mieux accepter la discussion avec ouverture et être capable d’expliquer notre point de vue….C’est moins plate, et ça fait avancer parfois la réflexion, de part et d’autre.

Le sacrage….
Pourquoi dans l’expression, nos communications, certaines personnes sentent le besoin de sacrer…comme si cela devenait une façon de s’affirmer, de mettre plus d’émotion et d’intonation dans la discussion! Avant, au Québec, une classe dite plus populaire utilisait ces expressions qui caractérisait le parler québécois. Aujourd’hui, ce sacrage semble repris par une classe plus intellectuelle, du monde de la culture…Il apparaît naturel, dans plusieurs émissions de TV, de lancer quelques sacres et de banaliser ainsi ce type d’expression. N’est-il pas curieux et contradictoire, que dans une société qui se dit maintenant laïque et non religieuse, on utilise autant de mots ayant cette connotation religieuse… Je ne veux pas exprimer ici un point de vue moral. Mais simplement, je trouve cela laid et je n’aime pas qu’on banalise ce type d’expression…Il me semble que cela ne va pas avec la valorisation de notre langue!

Notre patrimoine
Parlant de notre identité avec la langue, nous avons eu l’occasion, récemment, d’entendre parler plus de patrimoine québécois, avec la démolition de quelques maisons patrimoniales au Québec….Il me semble que dans la valorisation du modernisme, du contemporain, on risque de perdre collectivement la richesse de cette identité importante…Le problème auquel nous sommes souvent confronté, c’est la réutilisation de certains bâtiments et les coûts que ceux-ci représentent pour leur restauration… C’est un défi qu’il vaut la peine de se donner…pour ne pas perdre ces monuments de notre histoire,  que l’on peut aussi projeter dans le temps. Dans la revue Actualité de janvier 2019, Marie-France Bazzo écrivait: Pourtant, ce patrimoine, toutes époques confondues, marque visuellement notre caractère distinctif en Amérique du Nord. C’est notre manière de nous présenter au monde et de dire: regardez, du plus loin que l’on se souvienne, nous sommes différents. Il est nécessaire parce qu’une nation a besoin de racines pour avoir des branches. Elle puise son sens dans ses repères, dans sa littérature, son mode de vie, ses lois, ses croyances, mais aussi dans son habitat et ses paysages.

Remerciements!
En terminant, au nom du c.a. de Communications Communautaires des Portages, qui gère ce Blogue citoyen, je veux remercier les blogueurs/euses réguliers qui alimentent par la qualité de leurs textes celui-ci. Merci aux lecteurs et aux internautes qui réagissent à ceux-ci.
Merci à certains partenaires financiers qui croient à cette expression citoyenne et qui nous permettent de poursuivre la publication de ce blogue, soient Servlinks Communication et Info-Dimanche.
De Joyeuses Fêtes!

avatar

À propos de l'auteur : Raymond Cadrin

Membre du c.a. de Communications Communautaires des Portages (CCDP) depuis plusieurs années, j'ai la conviction que l'action citoyenne est source d'initiatives et d'influence déterminantes dans le devenir d'un milieu, d'une communauté. "Nous avons notre mot à dire sur ce qui nous concerne!"
Cet article a été publié sous le thème Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

1 commentaire

  1. À propos d’argumentation
    Apprendre à s’informer, à réfléchir, à organiser ses idées, à identifier les arguments, à les présenter sans animosité, à accepter d’évaluer les arguments contraire, et qui sait, être prêt à changer d’avis… l’école a perdu quelques bonnes habitudes dans les méandres des réformes à gogo. Résultat : même dans les médias on constate avec affliction que « mon opinion est aussi valide que tes connaissances »…

    Ce qui n’a pas changé pourtant, c’est que du choc des idées jaillit encore la lumière. Alors je vais un vœu pour que les lecteurs de ce blogue participent de plus en plus à la discussion, pour notre enrichissement à tous.

    Meilleurs vœux aux blogueurs et aux lecteurs!

Répondre à Éliane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>