Fière de moi!

Je commence l’année dans l’autocongratulation.

Au cours des dernières années, j’ai atteint des objectifs importants. Et j’ai parcouru le chemin sans me sentir frustrée du temps que ça prenait pour y arriver. Ce sont des changements qui se sont installés sans que je me fixe de stratégies de réussite. Pas de livres ni de conseils psycho-pop. Et surtout pas de résolutions de début d’année qui ne fonctionnent pas pour moi. Ces changements sont entrés dans ma vie sans tout bouleverser, sans pleurs ni grincements de dents, comme dirait ma mère.

La recette est simple, j’ai (enfin) compris que lorsqu’une situation me rend mal à l’aise, j’ai le choix de regarder dans le miroir pour comprendre ce qui me trouble ou de regarder ailleurs et de revivre la situation à un autre moment.  Comme l’a dit Albert Einstein : « La folie c’est de se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent ».

Et ça fonctionne. Tranquillement, j’ai arrêté de répéter, je corrige le tir, j’intègre tout ça à ma vie et… ça me rend fière.

Mais je ne suis pas parfaite!  Loin de là!  J’ai encore plein des mauvaises habitudes. Il m’arrive même d’avoir des idées de goudron et de plumes (vengeance svp!!) pour des gens qui me tapent sur le système. Et parfois, je ne sors pas dehors quand il fait beau pour profiter de l’air pur (sacrilège selon certains amis). Et je ne fais pas toujours ce qu’on attend de moi. Et certains matins, je suis bougon.

Non, je ne suis pas parfaite, mais je suis maintenant capable de débuter l’année en disant « Je suis fière de moi! »Amenez-en des défis, je me sens capable de soulever des montagnes en 2018!

Je vous souhaite la même chose!  Bonne année à tous amis blogueurs et amis lecteurs!

Cet article a été publié sous le thème Hors catégorie.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

Autres articles par le(la) même auteur(e)

2 commentaires

  1. avatar Par : Éliane Vincent

    Étudier, comprendre, agir. Trois étapes difficiles et tellement nécessaires pour devenir un humain solidement planté dans ses bottines, mais le nez toujours en l’air pour flairer le vent… et le parfum des fleurs.

    On n’y arrive jamais tout à fait, mais tu as raison, quand on y travaille avec sincérité, il y a de quoi être fier!

    • avatar Par : Sara Ouellet

      Merci! On chemine un jour à la fois tout au long de notre vie :)

      Bonne semaine!

      Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>