Pour la suite de la 21ième Conférence des parties à Paris

Comment la suite de la COP 21 devrait se manifester dans l’action, en vue d’éviter que la température ne se réchauffe au-delà de 2 degrés?

D’abord, il faut savoir que : les émissions annuelles de GES sont plus élevées que jamais. En 2010, elles ont atteint 49 gigatonnes d’équivalent CO2. La hausse des émissions s’accélère: +2,2% par an de 2000 à 2010, contre +1,3% par an entre 1970 et 2000. Quatre scénarios ont été modélisés par le GIEC (Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale) : en l’absence de nouvelles mesures pour réduire les émissions, la hausse globale des températures atteindra probablement à la fin du 21e siècle 3,7 à 4,8°C par rapport à 1850-1900. Le seuil de 2°C implique que les émissions cumulées ne dépassent pas environ 2.900 Gt de CO2. Il implique de réduire de 40 à 70% les émissions de GES d’ici 2050 (par rapport à 2010) et de les faire disparaître en 2100. Réduire fortement les émissions exige des investissements de plusieurs centaines de milliards de dollars par an d’ici à 2030.

Ensuite, il faut savoir que : les énergies fossiles et l’industrie ont représenté 78% des émissions entre 1970 et 2010. Les secteurs les plus émetteurs de GES sont : la production d’énergie (35%), l’agriculture et la forêt (24%), l’industrie (21%), les transports (14%), le bâtiment (6%).

Et, il faut savoir que : les principaux pays émetteurs sont : la Chine (environ 24%), les États-Unis, (15,5%), l’Union européenne (11%), l’Inde (6,5%), la Russie (5%).

Toutes les solutions qui ignorent ces faits manqueront la cible.

Je nous souhaite donc pour 2016, de voir les mesures concrètes des pays s’actualiser dans les diverses secteurs de l’activité humaine afin de réduire l’émission de GES et en conséquence le ralentissement du réchauffement climatique…

Comme citoyen, nous avons toujours une responsabilité, celle de rappeler à nos élus d’agir et de poser les petits gestes responsables au quotidien

Bonne 16, santé et réalisation de soi!!!

avatar

À propos de l'auteur : Gaetan Malenfant

Je suis détenteur d’un baccalauréat en travail social de l’Université de Sherbrooke obtenu en 1974; j’ai été organisateur communautaire sur le territoire de la MRC de Rivière-du-Loup jusqu’à ma retraite à la fin de 2008 et je suis un militant actif pour la cause environnementale depuis 1980, afin de promouvoir une société plus écologique vouée à la conservation de la nature, pour une meilleure qualité de vie pour les personnes et la région. L’actualité interpelle régulièrement le militant écologiste que je suis…
Cet article a été publié sous le thème Environnement, Politique.
Ajouter le permalien à mes signets.
avatar

L'auteur(e) de cet article :

L’actualité interpelle régulièrement le militant écologiste que je suis…

Autres articles par le(la) même auteur(e)

8 commentaires

  1. avatar Par : Gaston Lagacé

    Comment pouvons-nous encore nous cacher la tête dans le sable pour ne pas voir cette réalité? et surtout l’ampleur des actions à mettre de l’avant pour y faire face?

    et pourtant… y a encore une forte proportion de la population qui ne semblent pas accepter de prendre acte de cette situation, et surtout des agirs individuels et collectifs dans lesquels il faudrait s’engager pour préserver une certaine qualité de vie à ceux qui nous suivront.

    Faudra sûrement bientôt faire un lien entre ce qu’on absorbe ou consomme et les maladies nouvelles (ex: allergies…) dont nos enfants et petits-enfants sont de plus en plus affectés… Il y a encore bien plus que le climat qui soit affecté par ce qu’on émet dans l’atmosphère… Autant de raisons supplémentaires pour avoir à l’oeil le suivi de ce sommet.

  2. avatar Par : Pierrette

    Les informations statistiques nous précisent bien la problématique…c’est dans le futur et dans l’action que la conférence de Paris portera ses fruits…Il nous faut cibler en tant qu’individu les petits gestes poser…???!!!

  3. avatar Par : Éliane Vincent

    En ce début d’année 2016, le héros québécois est le chef d’une entreprise qui fabrique des gadgets interactifs pour transformer les spectateurs d’un show en pixels générateurs d’images. Je l’ai entendu à RadioCan s’émerveiller de son propre génie créatif : « Des bracelets, des hélicoptères qui descendent du plafond… une foule d’éléments qui permettent au spectteur une immersion totale! »

    Une foule d’éléments dont il y a peu de chance qu’ils soient réutilisables n’est-ce pas? Et ce n’est qu’un exemple. Les océans sont couverts de conteneurs remplis de cossins plasticoélectronicoinutiles, et 45% des dignitaires qui ont assisté au COP 21 s’y sont rendus… en jet privé.

    Où est-elle donc, cette volonté de changer nos paradigmes? Cantonnée dans quelques cercles restreints de la population mondiale qui réinventent leur façon de vivre, mais qui restent noyés dans l’erre d’aller général… « Oui, mais moi, je le mérite bien! »

    Mon coeur désire la survie de mon espèce. Mon cerveau me dit que c’est tellement improbable…

  4. avatar Par : Jacques Maltais

    Beaucoup de beaux projets et de voeux pieux en ce début de 2016. Je suis beaucoup du même avis que Mme Vincent. Mais pour l’avenir lointain, j’espère que le grand principe suivant sera respecté: « C’est l’absolu nécessité qui à la toute fin aura peut-être raison ». Mais pour le moment, les décideurs ne sentent pas vraiment le changement nécessaire…

    • avatar Par : Gaetan Malenfant

      Tant que l’on pense trouver les solutions ou les techniques miracles on n’avance pas…
      Un jour on va payer pour l’inaction.
      Donc, l’espoir vient des initiatives locales, pour ensuite forcer la main aux décideurs!!!!

    • avatar Par : Gaston Lagacé

      Et nous, citoyens, avons trop souvent tendance à espérer des mouvements significatifs de la part des décideurs en oubliant qu’ils font face à d’importants lobbyes dont les intérêts immédiats ne sont pas les mêmes que ceux de notre Terre… Les décideurs sont généralement à la remorque de ceux qui tirent le plus fort sur la couverte: nous n’avons donc pas le choix de leur forcer la main et de leur pousser dans le dos constamment… Il ne faut pas sous-estimer en ce sens le rôle joué par d’importants mouvements citoyens tels que Avaaz qui a recueilli des millions de signatures via internet avant et pendant la Conférence de façon à obtenir l’adhésion des chefs d’États les plus récalcitrants…

  5. avatar Par : dionne georgette

    Quel héritage laisserons-nous à nos petits enfants….urgence d’agir et de faire réagir…
    Concrètement…je dois me demander qu’est ce que je fais moi personnellement…laver et faire ma récupération avant de la placer dans le bac…faire du compostage (les résidus de table qui gel dans le bac l’hiver)…éteindre les lumières, laver à l’eau froide en soirée…des petits gestes exigeants au quotidien. Des qui feront la différence…Il faut y croire.